La crise est- elle finie au sein du parti au pouvoir

Depuis le début de la fronde social au sein du parti au pouvoir, ce n’est que ce samedi 05 Mars 2016 que Le président de la République et président du RPG arc-en-ciel s’est rendu au siège de parti. Alpha Condé s’y est rendu pour dire plusieurs vérités au frondeurs de son parti. Il a aussi parlé de la crise économique que traverse la Guinée et plusieurs autres sujets d’actualité
A ceux qui affirment que la vie est chère, Alpha condé demande ce qu’ils ont fait quand ils étaient au pouvoir. « Ils savent que la Guinée va aller de l’avant. C’est pourquoi ils menacent de manifester. Les partenaires nous ont demandé de fixer le prix du litre du carburant à 10 mille, mais on ne l’a pas fait. Mieux, quand on baisse le prix du litre, est ce que cela a une répercutions sur les prix ? Non ! On a baissé ici, ça n’a eu aucune répercussion. On est dans un programme avec le Fonds Monétaire et la Banque Mondiale. Ce programme va s’achever à la fin de ce mois et vous verrez que tout ira bien. Mieux, par rapport à la revendication des syndicats, c’est comme un père de famille qui donne l’argent à son enfant pour aller au cinéma et le lendemain, être incapable de trouver la dépense pour nourrir sa famille. » Fin de citation.
Le président guinéen a également abordé les visites des chefs en Guinée. Il annonce l’arrivée de Paul Kagamé en guinée et parle de la visite du président turc. « C’est la première fois que ceux-ci viennent en Guinée. Vous pensez que tout ça c’est pour rien. Erdogan est venu avec des investisseurs qui vont investir dans notre pays. Il nous a déjà offert 50 bus, il s’engage aussi à mettre à notre disposition des experts pour faire le plan de Conakry. Quand je lui ai dit qu’on à contacté une société de Singapour pour faire ce travail, il m’a dit qu’il nous le fait. » Et enfin le président du RPG arc-en-ciel annonce la restructuration de son parti « On va restructurer le parti des comités de base à la section. Puis on organise le congrès. N’écoutez pas de la désinformation. Je vous remercie d’avoir montré à à la face du monde que le RPG est debout. Si nous voulons être comme l’ANC, on doit accepter tout le monde».
Malgré ces messages forts du président condé, Assez de personnes ne croient que cela puisse calmer les frondeurs du parti.